L’Afrique et particulièrement Madagascar exporte beaucoup de matière brute n’offrant pas de  valeur ajoutée au produit par la transformation. C’est pourquoi OpH lutte contre ce phénomène. Armé de sa cuisinière Eliah, OpH commence à réaliser des confiture, des fruits séchés et diverses préparations culinaires de conserve. Cela évite le gaspillage de ressources qui arrivent en abondance pendant une saison et qui sont désirés le reste de l’année.