Dans le cadre de la création de l’A.M.P.G.C, OpH doit fournir des suivis des écosystèmes plus précis. C’est la raison pour laquelle OpH forme ses équipes aux suivis issus du protocole GCRMN (Global Coral Reef Monitoring Network – Réseau mondial du suivi des récifs coralliens).

Etant convaincu que l’Homme est une partie intégrante de l’écosystèmes, OpH créent des études socio-écosystèmiques qui permettent de comprendre comment l’environnement influence le comportement de l’Homme et vis-versa.