Le Reseau Mihari

En 2016 OpH a rejoint le réseau MIHARI pour permettre de défendre l’intérêt des populations locales au niveau National. MIHARI est composé de plus de 200 associations communautaires et de 23 ONG partenaires.

MIHARI appuie la mise en place et la gestion d’Aires Marines Gérées Localement (en anglais: Locally Managed Marine Areas ou LMMA). L’ensemble des collaborateurs partagent leurs expériences et font vivre le réseau via des ateliers régionaux sur les thématiques de la gestion des écosystèmes et des ressources naturelles.

Forum national du réseau MIHARI 2017, Fort-Dauphin

Le forum national du réseau mihari 2017 à Fort-Dauphin

ATF

OpH ne travaille pas seul sur le terrain mais marche main dans la main avec l’association locale villageoise ATF (Analalava Tia Fondrosoana = Analalava Aime le Développement).

Ainsi le travail d’OpH est de transférer des compétences et d’appuyer ATF sur les différentes activités qu’elle développe. OpH n’a qu’un rôle de conseille et n’a qu’un avis consultatif dans toutes les décisions prises par ATF et les populations bénéficiaires.

Autorités et associations locales

OpH coopère également avec plusieurs associations de femmes qu’elles soient officielles (KB8M) ou officieuses (Association de quartier).

Oph travaille avec les diverses autorités locales (mairie, communauté de commune, région,…) notamment pour la rédaction de Dina (Règle de conduite sociale, établie par et pour la communauté) et l’organisation d’évènements.

Plantation de propagules de paletuviers par les associations KB8M et OpH